Nous nous inscrivons dans la lignée Karma Kagyu,

dont le chef spirituel est le 17ème Gyalwa Karmapa Trinley Thayé Dordjé.

Dans cette lignée se pratique le bouddhisme Vajrayana,

dit parfois "bouddhisme tibétain".

Afin de donner aux personnes intéressées une opportunité d'intégrer le bouddhisme dans leur quotidien, nous avons créé une Sangha* à Mulhouse.

Pour le moment, ses activités se composent de pratiques hebdomadaires communes, d'enseignements et de courtes retraites, ainsi que de rencontres régulières.

* communauté de personnes pratiquant dans la Voie du Bouddha.

Un monastère laïc

Projet de création à la campagne d'un lieu de pratique et d'application du Dharma

 

De plus, nous désirons construire un « monastère laïc » à la campagne, où des personnes non ordonnées, mais souhaitant dédier leur vie au Dharma, pourront pratiquer et s'entraîner ensemble au quotidien sur le chemin bouddhiste.

Ce lieu est également destiné à accueillir de manière ponctuelle des personnes déjà pratiquantes, ou débutantes dans cette voie spirituelle.

Les personnes déjà pratiquantes auront ainsi une possibilité d'approfondir leur pratique et de s’entraîner sur la Voie vers l'Éveil dans un cadre bouddhiste, avec le support de la Sangha.

Les personnes débutantes pourront découvrir une manière de vivre le bouddhisme au quotidien.

 

       +33 7 66 56 45 76

       bouddhismeauquotidien@yahoo.com

       34 rue du 57ème régiment de transmissions

       68100 Mulhouse

Merci de vous garer sur le parking du Lidl, en face de la résidence (les places de la résidences sont privées)

© 2020 - bouddhisme au quotidien

 

Les pratiques et activités proposées s'adressent aussi bien aux débutants qu'aux pratiquants confirmés.

Les personnes désireuses de découvrir et s'engager sur ce chemin de transformation intérieure sont les bienvenues.

 

Il est à noter que la pratique bouddhiste s’appuie sur une stabilité et une estime de soi suffisamment solides, sans lesquelles des problèmes psychiques déjà présents pourraient s'aggraver sérieusement. Dans ce type de situation, la voie bouddhiste ne peut pas remplacer un suivi psychologique ou psychiatrique.