Le terme « monastère laïc » symbolise pour nous une « Voie Médiane » entre vie monastique et vie civile, et suggère un lieu réunissant les deux aspects de la pratique bouddhiste : la pratique formelle « sur le coussin », et l'application du Dharma dans la vie quotidienne.

 

En effet, malgré notre motivation, il arrive fréquemment que durant le quotidien nous oubliions un peu le Dharma et nous laissions entraîner dans nos habitudes répétitives.

Dans l'idéal, la pratique du Dharma a lieu à chaque moment, mais la complexité de notre mode de vie moderne et nos habitudes mentales représentent souvent un grand challenge pour notre pratique spirituelle...

 

Ainsi la vie ou les séjours temporaires dans ce monastère laïc seront là pour donner une possibilité de relever ce défi, en suivant une pratique méditative régulière, et en s'entraînant également à transformer les activités quotidiennes en pratique spirituelle.

Pour parvenir à cette transformation, différents outils vont être appliqués : la pratique collective dans le Temple, le travail communautaire, des retraites personnelles, des temps conséquents de silence et de retour à l'intériorité, l'attention à l'utilisation de la parole, la simplicité de la vie quotidienne...

L'absence d’intoxicants, et l'utilisation limitée des outils technologiques (portables et ordinateurs) participeront de leur côté à maintenir la vigilance, la clarté de l'esprit, et une vie communautaire apaisée.

Ce projet s'adresse donc à des personnes désireuses de soutenir un travail personnel de transformation intérieure, et de vivre la compassion et l'attention au quotidien en lieu et place de l'égocentrisme habituel. Constance et engagement sont des qualités bénéfiques sur ce chemin.

La possibilité sera offerte soit de vivre dans le monastère laïc en permanence, soit de partager durant quelques jours, quelques semaines ou quelques mois le quotidien de la communauté à travers la méditation, le travail, les échanges, le soutien mutuel.

Il sera également possible de venir simplement suivre un enseignement, ou de faire une retraite individuelle.

Le 17ème Gyalwa Karmapa Trinley Thayé Dordjé nous a donné son accord et ses prières

de souhaits pour ce projet.

Quel que soit le projet que vous commenciez,

vous devriez le penser à grande échelle, et vous y engager de toutes vos forces.

Faites-le, simplement, et vous réussirez.*

Le 16ème Gyalwa Karmapa

*traduit de l'anglais à partir de "Pema Karpo Thrinzee - Beautiful Garland of White Lotus”, Berou Khyentsé Rinpotché,

éd. Khyenkong Tharjay Charitable Society, Singapore 2006, p. 51

 

Die angebotenen Praktiken und Aktivitäten stehen sowohl jenen offen, die sich neu auf den Weg machen möchten, als auch jenen, die bereits auf dem Weg sind.

Wer auch immer auf der spirituellen Suche nach innerer Transformation ist, ist willkommen.

Dabei muss aber angemerkt werden, dass im Falle gravierende psychischer Probleme, der Buddhismus keine psychologische Betreuung oder Therapie ersetzen kann. Die buddhistische Praxis basiert auf ein ausreichend stabiles Selbstwertgefühl, ohne dem sich die Probleme sogar ernsthaft verschlimmern können .

Wenn Sie uns schreiben möchten:

       +33 7 66 56 45 76

       bouddhismeauquotidien@yahoo.com

       34 rue du 57ème régiment de transmissions

       68100 Mulhouse - Frankreich

Bitte parken Sie Ihr Auto auf dem Lidl-Parkplatz gegenüber dem Gebäude (die Plätze auf dem Hof sind privat).

© 2019 - bouddhisme au quotidien