Les pratiques et activités proposées s'adressent aussi bien aux débutants qu'aux pratiquants déjà engagés dans cette voie.

Toute personne en recherche spirituelle de transformation intérieure est bienvenue.

       +33 7 66 56 45 76

       bouddhismeauquotidien@yahoo.com

       34 rue du 57ème régiment de transmissions

       68100 Mulhouse

accueil

Merci de vous garer sur le parking du Lidl, en face de la résidence (les places de la résidences sont privées)

© 2019 - bouddhisme au quotidien

 

Il y a 2500 ans, le Bouddha Shakyamuni – le Bouddha historique – a réalisé l'Eveil,

un état au-delà de la souffrance, et de l'ignorance concernant la nature véritable de l’esprit et des phénomènes. Grâce à sa compassion pour tous les êtres, qui souffrent seulement à cause de leur égocentrisme et de leur confusion par rapport à la vérité ultime, il a exposé le chemin vers l'Eveil.

Parce qu'il adaptait son enseignement à la mentalité et à la capacité de comprendre de ses auditeurs, le chemin vers l'Eveil se compose de différents éléments.

Le Bouddha était un humain comme nous ; il est donc possible pour tous les êtres de réaliser

l'état d'Eveil. Depuis cette période, de très nombreux êtres ont réalisé cet état suprême, et sont par là-même devenus des Bouddhas.

Fondamentalement, il n'y a aucune différence entre l'esprit d'un Bouddha et l'esprit d'un être ordinaire. La seule différence entre un Bouddha et nous est qu'il a purifié sa confusion mentale,

et  dégagé les qualités inhérentes à l'esprit au moyen de la méditation et de l'attitude altruiste.

Avec l'Eveil on n’obtient rien ; par contre on dégage le potentiel du Bouddha, qui est propre

à l'esprit et au-delà du temps. Ainsi, l'état de Bouddha ne peut être perdu.

Quel est le sens pour nous de suivre le chemin du Bouddha ?...

Dans notre vie, nous sommes souvent confrontés à un ensemble de difficultés. Nous sommes très occupés à éviter ou résoudre des problèmes et à chercher le bonheur.

Mais quand même il y a souvent un petit quelque chose qui ne va pas...

Le problème est qu'habituellement nous sommes à la recherche du bonheur quelque part à l'extérieur de nous-mêmes. Ainsi nous dépendons des circonstances, de la bienveillance des autres, etc.

Ce point de vue dualiste, qui distingue « soi » et les « autres », provoque tous nos problèmes et prend appui sur l'ignorance de la nature véritable de notre esprit.

Comme le Bouddha l'a montré par son Eveil, il existe bien

un état de bonheur inconditionné et indestructible.

Le Bouddha historique a enseigné le chemin vers la libération de toute souffrance. Par la suite se sont formées des traditions et des écoles différentes, avec une multitude de techniques.

Mais toutes ces transmissions poursuivent le même but :

la libération de la souffrance.

Et n'importe quelle tradition qu'on suive, il y a toujours les deux aspects inséparables :

la méditation et l’entraînement dans le quotidien.