Un "monastère laïc"

Le terme « monastère laïc » symbolise pour nous une « Voie Médiane » entre vie monastique et vie civile, et suggère un lieu réunissant les deux aspects de la pratique bouddhiste : la pratique formelle « sur le coussin », et l'application du Dharma dans la vie quotidienne.

 

En effet, malgré notre motivation, il arrive fréquemment que durant le quotidien nous oubliions un peu le Dharma et nous laissions entraîner dans nos habitudes répétitives.

Dans l'idéal, la pratique du Dharma a lieu à chaque moment, mais la complexité de notre mode de vie moderne et nos habitudes mentales représentent souvent un grand challenge pour notre pratique spirituelle...

 
 
 
 

Ainsi la vie ou les séjours temporaires dans ce monastère laïc seront là pour donner une possibilité de relever ce défi, en suivant une pratique méditative régulière, et en s'entraînant également à transformer les activités quotidiennes en pratique spirituelle.

Pour parvenir à cette transformation, différents outils vont être appliqués : la pratique collective dans le Temple, le travail communautaire, des retraites personnelles, des temps conséquents de silence et de retour à l'intériorité, l'attention à l'utilisation de la parole, la simplicité de la vie quotidienne...

L'absence d’intoxicants, et l'utilisation limitée des outils technologiques (portables et ordinateurs) participeront de leur côté à maintenir la vigilance, la clarté de l'esprit, et une vie communautaire apaisée.

Ce projet s'adresse donc à des personnes désireuses de soutenir un travail personnel de transformation intérieure, et de vivre la compassion et l'attention au quotidien en lieu et place de l'égocentrisme habituel. Constance et engagement sont des qualités bénéfiques sur ce chemin.

La possibilité sera offerte soit de vivre dans le monastère laïc en permanence, soit de partager durant quelques jours, quelques semaines ou quelques mois le quotidien de la communauté à travers la méditation, le travail, les échanges, le soutien mutuel.

Il sera également possible de venir simplement suivre un enseignement, ou de faire une retraite individuelle.

Le Monastère laïc sera implanté ici ou là, en fonction des opportunités :

en Alsace, en Lorraine, dans le Nord-Est de la Franche-Comté,

ou dans les régions transfrontalières avec l'Allemagne ou la Suisse.

En savoir plus

LE PROJET

en 2020

Le projet dans sa vision actuelle

Comment s'organise

LE PROJET

LES PHASES

2021-2041...

Le projet est prévu pour se développer en différentes phases

Quelles seront

LES PHASES

VIVRE L'EVEIL

L'association

La structure qui porte le projet à l'heure actuelle

L'association

VIVRE L'ÉVEIL

Quel que soit le projet que vous commenciez,

vous devriez le penser à grande échelle, et vous y engager de toutes vos forces.

Faites-le, simplement, et vous réussirez.*

Le 16ème Gyalwa Karmapa

* traduit de l'anglais à partir de "Pema Karpo Thrinzee - Beautiful Garland of White Lotus”, Berou Khyentsé Rinpotché,

éd. Khyenkong Tharjay Charitable Society, Singapore 2006, p. 51

COUVERTURE avec uniquement le cercle.jpg

LE PROJET

UN MONASTÈRE LAÏC

un lieu de vie, un lieu de pratique

Le terme « Monastère laïc » fait référence à une communauté de personnes non-ordonnées qui pratiquent, vivent, et travaillent ensemble, de manière durable ou occasionnelle.

 

La communauté sera ainsi composée des résidents permanents, des résidents ponctuels, et de toutes les personnes participant, directement ou indirectement, aux activités du Monastère laïc. La réalisation de ce projet et le développement de ses activités sera possible seulement grâce à l'implication de tous les membres de cette Sangha.

Le Monastère laïc sera fondé à la campagne, dans la région Est de la France.

Il sera destiné à bénéficier au plus grand nombre de personnes, en appliquant les enseignements du Bouddha, dont le cœur se trouve dans les six paramitas*.

S'entraîner à la paix avec soi-même, et en conséquence avec le monde, pratiquer la simplicité et le contentement, calmer l'esprit, et vivre en harmonie avec les différents êtres et l'environnement répond non seulement aux besoins des personnes qui parcourent ce chemin, mais à ceux de notre société tout entière.

 

Pratiquer et vivre le Dharma ensemble sera également une contribution à la préservation du Dharma et à sa transmission aux êtres.

Ce monastère laïc sera ainsi un refuge et un soutien sur le chemin de l’Éveil, par la pratique et l'application du Dharma dans la vie quotidienne - les deux éléments qui font le chemin bouddhiste.

 

*générosité, éthique, patience, effort joyeux, méditation, et sagesse

 

Nous avons rédigé un document détaillé que nous pourrons vous envoyer si vous avez de l'intérêt pour ce projet.

 

LES PHASES

2021-2041

les débuts de la fondation

Le lieu va se développer par phases successives, en lien avec le développement de l'activité du Dharma, et du nombre de résidents, de retraitants, et d'usagers, investis dans le projet.

​Au départ, il s'agira d'installer en priorité un temple pour la pratique, et des bâtiments pour les résidents permanents, ainsi que pour l'accueil de résidents ponctuels et d'usagers.

L'installation de réserves d'eau, d'un potager, et de vergers, sera également prévue dès les 2 premières années, afin de garantir une autonomie la plus grande possible, et dans la durée.

Des espaces de retraites personnelles, plusieurs temples (dont l'un oecuménique, ouvert à tous publics, et en permanence), la construction de 8 stupas, et l'installation d'une congrégation sont pensés dès la conception du projet.

Le projet se construira ainsi sous formes de « modules », viables en eux-mêmes, auxquels s'adjoindront dans la durée d'autres modules, au fur-et-à-mesure du développement des ressources, et de l'augmentation du nombre de pratiquant·e·s.

PROJET-DE-PLAN-POUR-LES-LIEUX-avec-chamb